Types de données de localisation utilisés par Google

Différents types de données de localisation peuvent être utilisés dans divers produits Google.

Les données de localisation implicites ne nous indiquent pas réellement où se trouve votre appareil, mais nous permettent de déduire que vous êtes intéressé par le lieu ou que vous êtes susceptible de vous y trouver. Une requête de recherche d'un endroit particulier, entrée manuellement, constitue un exemple de données de localisation implicites. Les données de localisation implicites sont exploitées de diverses manières. Par exemple, si vous entrez « Tour Eiffel », nous en déduisons que vous souhaiteriez peut-être obtenir de l'information sur des lieux à proximité de Paris, et nous pouvons alors vous en recommander.

Les données sur le trafic Internet, telles que l'adresse IP, sont généralement affectées à des blocs basés sur un pays et peuvent donc au moins être utilisées pour identifier le pays dans lequel se trouve votre appareil et faire d'autres opérations telles que vous proposer la langue et les paramètres régionaux corrects pour les requêtes de recherche. Ces données font partie intégrante du trafic Internet normal.

Certains produits, comme la navigation GPS de Google Maps pour mobile, utilisent des données de localisation plus précises. Avec ces produits, vous devez généralement choisir d'activer les services de localisation de l'appareil, qui utilisent des données telles que les signaux GPS, les capteurs de l'appareil, les point d'accès Wi-Fi et les identifiants des antennes cellulaires pour dériver ou estimer une position précise. Vous pouvez ensuite décider de désactiver les services de localisation de l'appareil. Certains appareils et certaines applications sont également susceptibles de proposer des paramètres supplémentaires de contrôle de la position pour les services de localisation de l'appareil. Par exemple, dans certains produits, il est possible de choisir de stocker ou non ces positions dans le produit ou dans l'historique du compte.